Free worldwide ♥ shipping!

Pourquoi les items MUJO sont si chers ?

À titre d'éco-conceptrice de MUJO, Isabelle C. vous adresse aujourd'hui un message bien personnel sur ce qui l'inspiré à créer la ligne MUJO et sur les raisons qui ont expliqués ses différents choix.

Lettre ouverte d'Isabelle

Pourquoi payer pour de la qualité, pour des valeurs, pour une éthique quand on pourrait trouver tellement moins cher dans de grandes chaines? Se poser la question, c'est un peu y répondre non? 

On me pose souvent la question, je lis souvent ce message sur les réseaux sociaux « C'est beau, mais c'est trop cher ... ». Je me suis dit qu’il était temps de remettre les pendules à l’heure car, à vrai dire, le prix de nos items s’explique très facilement et surtout, nous nous sommes peut-être tous un peu trop habitués à ne pas payer le juste prix pour nos vêtements, au détriment de bien des gens et de notre planète ... 

Produire moins, produire mieux!

Tout d’abord, il faut savoir que dès le départ (et c'était réfléchi et planifié ainsi), nous avons opté pour une ligne de type slowfashion qui favorise une production de qualité durable dans un plus grand respect de l’environnement et des artisans qui fabriquent nos vêtements (en petite quantité) et dans de bonnes conditions de travail. Ceci à non seulement eu pour effet de permettre une production de meilleure qualité, mais aussi (et surtout), d'éviter les invendus (un des principaux problèmes reliés à la fastfashion).

Comme nous produisons dans le respect de l’environnement, à un rythme plus lent et en plus petite quantité, cela a nécessairement un impact sur le prix de vente et nos temps de livraison. En effet, notre décision de proposer un produit en accord avec nos valeurs augmente systématiquement le coût de notre production qui est estimée à 10 fois plus chère que celle des productions de grandes marques qui polluent énormément et offrent (bien souvent) des conditions de travail inadéquates dans les ateliers. N’oublions pas que l’industrie de la mode est la 2e industrie la plus polluante après celle du pétrole ... de quoi faire réfléchir!

Fabriqué au Québec, notre Jumpsuit BALI, par exemple, serait vendu au minimum 300$ +tx ce qui doublerait notre coût de production (et nous avons tenté l’expérience, croyez-moi)! Chaque Jumpsuit consomme 3 mètres de tissu de Tencel, un tissu éco-responsable de qualité certifié qui est aussi très dispendieux à produire dû à la qualité de sa conception et à sa certification. À cela, il faut ajouter la recherche et le développement, le design (minimum de 1 an sans salaire à développer ce produit afin qu’il soit parfait, durable, versatile, élégant, etc), la fabrication, le transport, le marketing, etc ... sans parler des salaires de la famille balinaise avec laquelle je travaille pour concevoir les items MUJO. 

J’ai tenté l’exercice de produire au Québec, car mon idéal était de produire localement, mais cela doublait aussi le prix de vente. En plus des quantités minimums de production que je devais garantir et qui demandaient des investissements de 25 000$ par production (en plus de produire de nombreux items avant même de les avoir vendu).

MUJO, inspiré de mes rencontres et de mes voyages

Comme MUJO et son Bali Jumpsuit ont été grandement inspirés de mes voyages en Inde et à Bali, c’était aussi un choix de coeur de produire là-bas. Dès que nous aurons atteint le seuil de rentabilité avec MUJO, nous souhaitons collaborer avec un organisme sans but lucratif afin de pouvoir redonner à la communauté locale.  

On s’entend, l’objectif avec MUJO ce n’est pas de devenir millionnaire, mais j’espère sincèrement pouvoir bien en vivre un minimum un jour et pouvoir assurer des emplois locaux à une petite équipe, ce qui n’est pas encore le cas présentement, après 1 an et demi en affaires. 

En accord avec un mode de vie slowliving

Le concept de MUJO s’inspire aussi de mon mode de vie personnel! Je vis de manière très minimaliste (pas de maison et sans voiture), je fais attention à ma consommation de nourriture et à toute autre forme de consommation. Je vis en mode co-living entre Montréal et Bali. Au final, je ne fais pas encore de profit et j’en ferai peut-être que très peu, mais j’aurai le bonheur de faire ce qui me passionne le plus, soit être une #slowpreneur en mode #slowfashion et #slowliving, le tout aligné avec mes valeurs profondes et mes passions.

Et il aura toujours des gens qui critiqueront quoi que l’on fasse … même si c’est fait avec tout notre coeur et dans l’espoir d’un monde meilleur. Rien n‘est jamais parfait, mais je tente d’avancer vers mon idéal au quotidien et je continue de m'améliorer jour après jour. 

Voilà, j’espère que ce petit message écrit avec tout mon coeur pourra t’aider à changer ta perception sur le genre d’entrepreneure que je suis, la mission de MUJO et celle de plein de belles entreprises un peu partout dans le monde qui tentent, un geste à la fois, de faire changer un peu les choses avec leurs nouvelles visions, manières de voir la vie et celle de faire des affaires. 

Acheter MUJO, c’est privilégier la qualité à la quantité, la durabilité à l’éphémère sans pour autant négliger son style. C’est pouvoir exprimer sa créativité et se sentir belle à travers un vêtement qui correspond à nos valeurs.

J’espère que ce message en inspire des centaines, des milliers, à réaliser leurs rêves et à contribuer, à leur manière, à faire changer les choses.

Tu as des questions concernant MUJO, écris-moi : isabelle[@]mymujo.com

MUJOLOVE

Older Post
Newer Post

1 comment

  • J’aimerais obtenir soit un catalogue ou le site web pour me procurer les vêtements Mujo !!!!

    Merci beaucoup beaucoup 🙏🙏🙏

    Hélène Duranceau (Miminne Tibo)

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published

Close (esc)

Stay connected with your MUJO

Subscribe today to our newsletter and get exclusive news and offers from MUJO!

Visit MUJO's blog

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Search

Shopping Cart

Your cart is currently empty.
Shop now
English
English